27 août 2014 ~ 1 Commentaire

Tout le monde a raison…

Vie

Plus question d’avouer ses gaffes ou de se confondre en excuses. Notre ère est celle où il faut faire bonne figure. Ne jamais perdre la face et avoir raison.

« Tout le monde a raison ! » De la bouche de mon ami musicien, cette phrase qu’il me répète sans cesse, n’a peut-être pas l’élan philosophique qu’elle mérite, mais elle dénote un indéniable bon sens. Quand il déclare péremptoirement que les partisans de quelque cause que ce soit sont tous dans leur bon droit, il met le doigt sur une énorme évidence : chacun a le droit de penser ce qu’il pense et s’il le fait, c’est qu’il n’a pas suffisamment de raisons de penser autrement.

Lorsque tout le monde a un peu raison, si on pousse un peu la réflexion, c’est que tout le monde a aussi un peu tort, car comme chacun le sait ou devrait le savoir, notre vie ne fait guère dans le blanc ou le noir, mais bien dans l’infini des nuances.

Et on le constate à chaque fois que Darius, dans son verbe polishé, nous conte ses nouvelles télévisées. A Gaza, en Ukraine, en Syrie  ou ailleurs, chacun y va de ses justifications pour vanter le bien et la droite argumentation de sa position. Pour les uns, contre les autres, en faveur des loyalistes, pour les rebelles, un peu pour les Palestiniens, contre pour les Russes, un bon point pour les Ukrainiens, et j’en passe. Et tout ça, toujours en invoquant le bien, la raison, la logique, le bon droit, la légitimité, la loi, Yahvé, Allah et tous les bons dieux de l’univers.

Oui, tout le monde a raison mais oublie qu’il a aussi un peu tort quand même quelque fois.  Conséquence de cette nouvelle phobie de l’erreur : plus personne n’ose avouer s’être trompé. On attend avec grande impatience l’interview d’après-match de ce coach qui nous dit prendre la totale responsabilité de la défaite de ses hommes après s’être complètement fourvoyé dans sa stratégie de match. Idem pour George Bush qui avouerait avoir commis la gaffe de sa vie en déclenchant la guerre en Irak ou Tony Blair qui, la mine contrite, s’excuserait pour avoir un peu raconté n’importe quoi sur la présence d’armes de destruction massive chez Saddam Hussein.

Dans un monde où l’image et la réputation ne souffrent plus ni imperfection ni faiblesse, on n’a décidément plus grande chance de voir quelqu’un aller à confesse publiquement et demander pardon pour faute commise.  Et d’avouer qu’il a eu tort de penser avoir raison…

Chronique parue dans www.laliberte.ch du 26.08.2014

Une réponse à “Tout le monde a raison…”

  1. J’adore !
    Il est magique ce texte


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

RESIDENCE ESSONIA |
Feabea |
Pays-Queyras |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chipieetcanaille
| Unehistoiredeux
| Tengovacas